Pommade cicatrisante

Massage et Étirements, quel intérêt pour votre cheval ?
29 avril 2014
Délicate bouche
2 mai 2014

Il existe de nombreuses recettes de pommades cicatrisantes : je vous livre celles que j’utilise le plus!

 

Deux ingrédients qui ne changent jamais : les huiles essentielles, de lavande et de théier (aussi appelée arbre à thé ou tea tree). Si on souhaite être très précis, il est possible d’utiliser uniquement le théier tant que la plaie est humide et de passer à la lavande une fois que la plaie est sèche. Cependant, je trouve plus pratique de ne préparer et de n’avoir sur moi qu’une seule pommade qui convienne à tous les stades.

 

 La base de la pommade dépend de l’animal à qui vous la destinez. Je m’explique :

Pour un cheval, il faut penser à protéger la plaie des insectes l’été et de la pluie et de la boue l’hiver. L’été, on pourra choisir de mélanger les huiles à du miel dont les propriétés antibactériennes, antiseptiques et cicatrisantes sont reconnues même au sein du milieu médical. Dans certains hôpitaux africains, il a remplacé les substances allopathiques pour le traitement des plaies infectées et de la gangrène! Pour accentuer ces vertus, on peut préférer du miel de thym ou de lavande. Par contre, les huiles végétales sont à éviter sur les zones de peau nues exposées au soleil car elles sont photosensibilisantes. C’est l’hiver qu’elles vont se montrer utiles : en effet, le miel étant essentiellement composé de sucres, il se dissout dans l’eau et ne tient donc pas en cas de pluie, pas plus qu’il ne protège de la boue. Heureusement, les huiles végétales sont hydrophobes et résisteront donc bien mieux à ces conditions. On peut choisir de l’huile de calendula pour plus d’efficacité, mais de l’huile d’amande douce, de noyau d’abricot ou de macadamia fait très bien l’affaire.

Pour un chien qui tendra à lécher sa plaie, il vaut mieux opter pour une base non appétente et surtout qui pénétrera rapidement. On évite donc le miel et les huiles végétales! La solution : le gel d’aloé vera, pur si possible. Il a de hautes propriétés cicatrisantes et un petit massage suffit à le faire pénétrer.

 

La base choisie, on n’a plus qu’à mélanger dans un pot cette base avec les huiles : environ 4-5 gouttes de chaque huile essentielle pour 10mL de base.

 

Ayez cette pommade partout avec vous, elle fait partie de la trousse de secours! Vous pouvez la conserver 6 mois à 1 an au frais dans un récipient hermétique. Avec ces mélanges, plus de problèmes d’infections et les cicatrices seront bien plus discrètes!

 

Attention : demandez conseil à votre vétérinaire avant de suivre tout autre conseil! 

 

Laure Souquet
equinessentiel@gmail.com
0033 (0)6 19 12 02 37

 

4 Comments

  1. Lisa dit :

    Le miel n’est pas utilisé que dans les hôpitaux africains, on l’utilise également en médecine vétérinaire, et notamment dans les écoles vétérinaires, pour le traitement des plaies. Il existe des petits tubes de miel stérile, mais un miel classique fait tout aussi bien l’affaire (de préférence artisanal ou même bio).
    J’ai aussi découvert récemment une crème à base de miel, aloé vera et acide picrique, le Picri-baume, désinfectante et cicatrisante, très efficace sur les plaies.

  2. Blandine dit :

    Bonjour,
    J’ai fais en urgence ce mélange : huile de coco + He de tee-tree et lavande pour appliquer sur des petites plaies d’irritation sur ma jument que je venais d’acheter (sans doute des brûlures à cause d’un produit anti-insectes pas très bio…). Le lendemain les plaies étaient déjà saines et en 2-3 jours seulement, on voyait les poils repousser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *