Massage et Étirements, quel intérêt pour votre cheval ?

Boiterie et tâche de transpiration
26 avril 2014
Pommade cicatrisante
30 avril 2014

Le massage et les étirements, bien que souvent considérés comme de simples techniques de détente, sont en réalité de véritables thérapies manuelles dont l’intérêt est d’ailleurs bien connu des athlètes humains. Puisque nos sportifs de toutes disciplines y ont recours, pourquoi le cheval n’en profite-t-il pas davantage?

 

Comprenant de très nombreuses techniques, le massage est un outil indispensable dans le traitement des problèmes musculaires affectant les muscles superficiels. Quant au stretching, il consiste à proposer au cheval des étirements adaptés après avoir testé ses différentes chaînes musculaires. C’est une technique qui agit très en profondeur et permet donc de travailler sur les muscles profonds, responsables du tonus musculaire et que l’on ne peut pas atteindre au cours d’un massage.

En activant la circulation sanguine et lymphatique, ces techniques permettent le drainage et l’élimination des déchets produits par les muscles au cours de l’effort. Elles rétablissent également la libre circulation de l’énergie et des informations nerveuses dans le corps. En effet, les nerfs et les méridiens traversent des muscles et peuvent se trouver pincés ou comprimés si ces muscles sont contractés. Massage et étirements détendent les muscles et les assouplissent, éliminent les contractures et les fibroses. Le cheval gagne ainsi en souplesse et augmente son amplitude. Souplesse et amplitude : n’est-ce pas ce que vous attendez de votre cheval, que vous pratiquiez le dressage, l’obstacle, l’endurance ou toute autre discipline?

Le massage traite aussi efficacement les cicatrices, qui limitent la mobilité des tissus et peuvent occasionner des douleurs importantes lors des mouvements qui provoquent leur étirement. Je pense par exemple aux cicatrices de castration qui restent souvent douloureuses et empêchent le cheval de pousser correctement avec ses postérieurs. Savez-vous que si toutes les cicatrices de castration étaient travaillées comme il faut, la grande majorité des hongres couvrirait mieux les obstacles?

Masser et étirer un animal après une blessure lui permet également de reprendre conscience ce son corps et de l’état dans lequel il se trouve. On parle d’effacement des mémoires traumatiques, de réajustement postural et de remise à jour du schéma corporel. Je m’explique. Quand on se blesse, notre corps met en place des systèmes de sécurité qui restreignent nos mouvement pour éviter d’aggraver la blessure, par exemple en étirant un muscle déchiré. C’est très utile sur le coup, car sinon nous devrions réfléchir à chacun de nos geste pour ne pas nous faire mal! Seulement, une fois la blessure guérie, ce système reste en place tant que nous n’avons pas pris conscience que nous avons retrouvé toutes nos capacités. C’est ce qui fait qu’on hésite très longtemps à ré-utiliser normalement une cheville qui a été foulée. Vous avez sûrement déjà vécu cette situation! Et bien c’est la même chose pour votre chien ou votre cheval. Et le massage et les étirements stimulent des capteurs qui renseignent le cerveau sur l’état et les capacités actuelles du corps. Il peut alors lever les protections qui ne sont plus utiles, et le corps retrouve toutes ses capacités!

 

Le massage et le stretching sont donc des techniques très complémentaires de l’ostéopathie, qui augmentent la souplesse, la coordination, l’équilibre et la légèreté de l’animal. Un suivi régulier permet une amélioration notable des performances sportives et un soulagement appréciable des douleurs des animaux souffrant de maux chroniques comme l’arthrose. Si vous souhaitez faire du bien à votre chien ou à votre cheval, renforcer votre relation et préserver son capital santé, vous pouvez facilement apprendre quelques techniques de base de massage et d’étirements. C’est à la portée de chacun d’entre vous et vous pouvez ainsi agir vous même pour le bien de votre compagnon!

 

Laure Souquet
equinessentiel@gmail.com
0033 (0)6 19 12 02 37

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *