Le secret pour progresser rapidement en équitation

Monter à cheval devrait toujours être un plaisir. Pourquoi se forcer si on a peur ?
Pourquoi monter un cheval la peur au ventre ?
17 septembre 2019
Communiquer, éduquer et travailler avec un âne.
Communiquer et travailler avec un âne
1 octobre 2019
Progresser rapidement en équitation, bien monter à cheval. Céder à la jambe.

L’équitation est une activité exigeante, tout du moins si on veut la pratiquer correctement, sans nuire au cheval. Acquérir une bonne assiette, maîtriser l’équilibre du cheval, utiliser des aides tout en finesse… Bien monter à cheval, cela demande beaucoup d’efforts et de temps. De nombreux cavaliers ont l’impression de ne pas avancer et finissent par désespérer d’atteindre un jour le niveau de leurs rêves. Tout simplement parce qu’ils ne dirigent pas leur énergie ni leur attention dans la bonne direction. Je vous révèle de suite le secret pour progresser rapidement en équitation !

 

Pour progresser rapidement, cessez de vous focaliser sur la réalisation d’exercices

Lorsqu’une personne veut montrer qu’elle monte bien à cheval, elle fait généralement démonstration de nombreux exercices. Plus ces exercices sont complexes plus l’assistance s’accorde à dire qu’il s’agit d’un bon cavalier ou d’une bonne cavalière. Pour faire montre d’un bon niveau d’équitation, il faut être capable d’obtenir de son cheval épaules en dedans, demi-tours sur les hanches ou les épaules, cessions à la jambe, appuyers, pirouettes etc. C’est donc ce à quoi vous passez la plupart de vos séances de dressage. Malheureusement, la course à l’exercice est improductive. C’est même la cause majeure pour laquelle la plupart des équitants n’atteindront jamais un bon niveau d’équitation. Savez-vous pourquoi ?

La réponse est toujours la même : ce qui compte, c’est la qualité, pas la quantité !

En effet, n’importe qui peut obtenir très rapidement un cercle de son cheval. De cette incurvation, le cheval est ensuite mené à l’épaule en avant puis à  l’épaule en dedans. Seulement, cette progression logique n’est possible que si le cheval engage correctement son postérieur interne sous la masse et s’il remonte bien son épaule interne. Et ce dès le simple cercle. Sinon, vous devrez le faire « tomber » dans les exercices suivants au lieu qu’ils découlent naturellement d’une simple modulation de son équilibre.

Aussi, ce qui importe n’est pas de réussir une épaule en dedans. Ce qui importe est de parvenir à sentir l’engagement du postérieur, la tenue de l’épaule, et la montée du dos. Si cela n’est pas acquis sur un simple cercle, vous arriverez forcément un jour au moment où le déséquilibre de votre cheval l’empêchera d’aller plus loin.   

 

Apprenez à sentir ce qui se passe dans votre corps et sous la selle, c’est la base de toute belle équitation

Pour progresser rapidement en équitation, il faut donc cesser de chercher un résultat. Vous devez vous attacher à la qualité de chaque geste. Et prendre le temps et la peine de développer votre ressenti. Bien monter à cheval, c’est sentir le poser de chaque pied du cheval, savoir à chaque instant ajuster sa position ainsi que l’équilibre du cheval. Cela commence dès le premier pas. On reconnaît un bon cavalier rien qu’à sa façon de marcher avec son cheval et de faire avec lui quelques cercles. Une position juste, une conscience aiguisée de son corps et de celui du cheval, une grande douceur dans les aides, une belle précision dans le mouvement. Au premier regard, on sait que la suite sera belle à regarder. Voulez-vous être ce type de cavalier ?

Dans ce cas, il est temps de revoir votre façon de travailler. Si nécessaire, reprenez tout depuis le début. Prenez le temps de bien respirer et de bien sentir tout votre corps avant même de demander le pas. Attachez-vous alors à distinguer le poser de chaque postérieur, pour commencer. Faites-vous aider d’une personne à pied qui vous aidera à compter chaque poser. Droite, gauche, droite, gauche… Imprégnez-vous de cette sensation. Lorsque le cheval lève un postérieur et l’avance sous la masse, votre fesse descend. Lorsqu’il le pose et prend appui dessus, son dos remonte sous votre fesse. Vous le sentez ? Alors à présent devinez si votre cheval se juge ou non. Augmentez l’allure jusqu’à sentir que son dos travaille vraiment. Ces premières sensations sont primordiales pour progresser rapidement en équitation ! Comment pourriez-vous demander à votre cheval de s’incurver avec légèreté si vous ignorez à quel moment stimuler son postérieur interne avec votre jambe ?

Ci dessous : avant de demander à mon cheval le céder à la jambe que vous voyez sur la photo en haut de l’article, j’ai commencé par travailler l’incurvation.

 

Progresser rapidement en équitation, bien monter à cheval. La base : l'incurvation.

Avant de penser à dérouler épaules en dedans, céder à la jambe etc, vous devez être capable de guider votre cheval dans un beau geste d’incurvation.

 

Pour bien monter à cheval, acceptez de progresser pas à pas

Pour évoluer rapidement vers un bon niveau d’équitation, vous devez absolument prendre le temps de bien sentir les choses. Commencez par travailler votre position, car tant qu’elle ne sera pas impeccable, vous gênerez votre cheval. Faites-vous corriger sans cesse, jusqu’à ce qu’elle soit parfaite. Profitez-en pour affiner votre perception des mouvements du cheval sous la selle, sans lui demander quoi que ce soit. Après tout, vous n’obtiendrez même pas un joli cercle si votre jambe est mal placée. Alors à quoi bon brûler les étapes ?

Une fois que votre position est parfaite, vous pouvez passer à la suite. Un pas après l’autre, une allure après l’autre. Si vous manquez d’équilibre au trot assis, faites seulement de la mise en selle pendant le temps qu’il vous faudra. Apprenez à déverrouiller votre bassin, à bien suivre les mouvements du dos du cheval. Sinon, vous tomberez sur les cercles et vous déséquilibrerez votre cheval. Comment espérer obtenir ainsi une belle épaule en dedans ? A chaque étape, cherchez la qualité. Ainsi, l’étape suivante découlera comme une évidence. Vous n’aurez plus à pousser ni à tirer. Vous commencerez à monter à cheval et à progresser rapidement. Et je vous assure que votre équitation sera magnifique à regarder ! Les plus belles choses sont souvent les plus simples. Et quoi de plus simple et de plus beau que deux corps évoluant ensemble en équilibre, dans une parfaite connexion ?

En un mot :

Si vous voulez progresser rapidement en équitation , soyez perfectionniste. Etre perfectionniste, ça ne veut pas dire vouloir que tout soit parfait là, maintenant, tout de suite. Etre perfectionniste ça signifie être prêt(e) à faire et refaire et refaire encore le plus petit geste de l’exercice le plus simple et le plus basique, jusqu’à ce qu’il soit parfait. C’est exiger le meilleur. Non de l’autre – en l’occurrence, du cheval – mais de soi-même.

 


Laure Souquet
Ostéopathe équine
equinessentiel(a)gmail.com


Photographe : Kevin Simonet
www.suismonobjectif.com

Ostéopathe chevaux chiens équin canin Montluçon Vichy Moulins Clermont Ferrand Thiers Volvic et Riom Pays de Gex Annemasse Douvaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *