Pourritures de fourchettes et infections de la ligne blanche

par Équinessentiel dans Astuces naturelles, Parage | 2 commentaires

Nous voici entrés dans la période automne hiver qui amène avec elle pluie, humidité et boue. Conséquences pour nos chevaux : pour ceux qui vivent dehors, bien souvent des prés plus petits où ils passeront toute la mauvaise saison à piétiner, et pour ceux qui vivent dedans, des stations prolongées au box pour cause de paddocks condamnés! Et comme par hasard, les problèmes de pieds se multiplient.

 

En effet, si les pourritures de fourchettes et les infections de la ligne blanche peuvent apparaître n’importe quand dans l’année, il faut bien reconnaitre qu’elles sont bien plus fréquentes lorsque le temps est humide et que les chevaux sont amenés à piétiner dans des espaces réduits. Ceci pour deux raisons. D’abord, parce que l’humidité excessive fragilise le pied et facilite le développement des bactéries et champignons. Ensuite, parce qu’un sol sur lequel les chevaux passent trop de temps est souvent souillé de crottins et surtout d’urine. Or l’ammoniac attaque les pieds, laissant la voie libre aux infections. Aussi, plus le sol est souillé et humide et plus vous avez de chances de constater l’apparition de pourritures de fourchettes ou d’infections des lignes de blanches.

 

Cependant, l’environnement n’est pas le seul facteur qui entre en jeu. Comme pour nos ongles, la qualité de la corne du cheval dépend de sa santé générale. Un cheval faible, malade ou carencé a des pieds de mauvaise qualité. La meilleure façon d’éviter le développement de ces problèmes est donc d’intervenir en interne. En veillant à fournir au cheval une alimentation équilibrée, naturelle et de bonne qualité et en suivant un programme de soin adapté à ses besoins et aux saisons, on s’assure qu’il demeure en aussi bonne santé que possible. Et si son organisme fonctionne correctement, il produit des tissus de qualité. Le cheval a donc un poil brillant, de beaux crins, une peau souple et de bons pieds! Aussi, si votre cheval est sujet aux problèmes de pieds, pensez toujours à vérifier qu’aucun problème de santé ne l’affaiblit et que son alimentation lui apporte bien tout ce dont il a besoin.

 

Bien sûr, le parage du cheval joue également un rôle important dans le maintien de la santé de ses pieds. Car un sabot trop long et/ou mal équilibré est un sabot dont les structures internes sont soumises à des contraintes anormales, qu’elles soient trop importantes ou au contraire insuffisantes. Concernant la ligne blanche, j’ai déjà évoqué dans un précédent article la raison principale de son affaiblissement, à savoir la présence d’évasements de la paroi. Une paroi qui s’évase provoque de fortes tensions sur les lamelles à chaque poser du pied. Ainsi tiraillées, les lamelles s’étirent, s’écartent, et la ligne blanche s’agrandit en s’affaiblissant. Elle laisse ainsi la voie bien plus libre aux bactéries et champignons. Quant à la fourchette, sa pourriture commence dans les lacunes. Généralement, les pourritures qui se trouvent au niveau des lacunes latérales sont superficielles et dues à une accumulation de boue et crottins qui y restent piégées. Les plus graves sont celles qui touchent la lacune centrale. Elles se développent sur des fourchettes dont cette lacune est très fine, parfois même réduite à une fente qui se prolonge entre les glômes. En cause, l’atrophie de l’arrière du pied et des talons trop serrés. La douleur de l’arrière du pied entretien le problème car moins le cheval utilise l’arrière de son pied plus sa fourchette s’atrophie et devient sujette aux infections et plus elle est infectée plus il a mal et moins il peut utiliser et développer l’arrière de son pied. Une lacune médiane pourrie n’est pas à prendre à la légère car l’infection peut gagner les glômes, la peau du paturon et surtout les tissus vivants du pied!

 

fourchette-pourrie-pourriture-soins-soigner-naturel-naturellement-huiles-essentielles-parage-2

 

Il est donc évident qu’un parage régulier est absolument indispensable au maintien de l’intégrité des structures internes comme externes des pieds et que sans cela il peut être très difficile de se débarrasser d’une infection installée.

En résumé, trois éléments favorisent l’apparition d’infections des sabots :

  • un terrain souillé, pollué et/ou très humide,
  • une santé défaillante ou une carence alimentaire,
  • un défaut de parage, qu’il soit mal adapté au cheval ou que trop de temps soit laissé entre deux parages.

 

Pour prévenir leur apparition, vous devez donc :

  • veiller à ce que votre cheval évolue sur un sol non saturé en crottins et urine,
  • veiller à lui fournir une alimentation et de soins adaptés,
  • veiller à ce que ses pieds soient parés régulièrement et correctement.

 

Evidemment, lorsque ces infections sont déjà installées, il est tout de même nécessaire de mettre ces conseils en applications. Mais cela ne suffit plus. Il faut aussi les soigner. Pour cela, comme vous pouvez vous en douter, j’opte pour des solutions naturelles qui respectent autant le corps du cheval que la nature.

 

Que faire, donc, si vous découvrez chez votre cheval une pourriture de fourchettes ou une infection de la ligne blanche? Nous sommes d’accord, vous avez lu cet article et donc vérifié l’environnement, l’alimentation, la santé et le parage de votre cheval. A présent, il vous reste donc à débarrasser votre cheval des bactéries et champignons qui l’attaquent. Pour cela, commencez par bien nettoyer ses pieds, puis appliquez un produit bactéricide et fongicide. Si la lacune médiane de la fourchette est réduite à une fente qui se prolonge jusqu’aux glômes ou si une fourmilière a creusé un trou dans la ligne blanche, vous pouvez combler le trou avec de l’argile après avoir appliqué le produit ou encore le remplir d’un morceau de coton trempé dans votre produit de soin. 

 

 

L’idéal est de le faire quotidiennement jusqu’à guérison. Par la suite ou si votre cheval a les pieds sains, je vous conseille de traiter en préventif une fois par semaine.

Jusque récemment, je préparais moi même mes produits de soin, ce qui n’est pas très compliqué. Cependant, cela revient finalement relativement cher et demande d’avoir chez soi toute une collection d’huiles et autres produits naturels ainsi que de contenants qui ne sont d’ailleurs pas toujours très pratiques. J’ai donc cherché une autre alternative, c’est à dire des produits tous faits, de qualité et efficaces qui puissent remplacer mes préparations. J’ai opté pour une gamme de produits bio qui ont bien sûr d’abord fait leurs preuves sur les pieds de mes chevaux et ceux que je soigne et que j’ai donc décidé de vous proposer à la vente sur ce site. Contrairement à la plupart des produits que l’on trouve sur le marché, ceux-ci sont très concentrés en produits actifs, puisqu’ils contiennent 20% d’huiles essentielles contre 5 à 10% dans la plupart des marques. Il suffit donc d’en utiliser très peu à chaque application. Je vous les présente ci dessous, et vous les recommande pour soigner vos chevaux :

    • Huile désinfectante : L’huile Natural Bactifongique est un mélange d’huile végétale et d’huiles essentielles bio extrêmement efficace pour le traitement des pourritures de fourchettes. Son fort pouvoir bactéricide et fongicide permet une guérison rapide après quelques jours d’application seulement pour une pourriture de gravité moyenne. Le pinceau applicateur est intégré au couvercle pour une utilisation plus pratique. Cliquez ici pour la commander

 

    • Spray antiseptique : Le spray Apex Net est un bon moyen de traiter les pourritures de fourchettes et fourmilières ou de prévenir leur apparition. Très facile à utiliser, vous l’apprécierez beaucoup si vous avez plusieurs chevaux à soigner ou si votre cheval est jeune et impatient. Un coup de propre sur le pied, un coup de spray, et le tour est joué! Aucun risque de voir le contenu de la bouteille se répandre sur le sol suite à un geste malheureux. Cliquez ici pour le commander

 

  • Huile waterproof  : L’hiver, les sols sont humides et les parcelles allouées aux chevaux souvent réduites. Cette humidité, cette boue, ajoutée à la forte concentration en urine et en crottins affaiblit les pieds. Amollis et fragilisés, ils sont plus facilement sujets aux attaques bactériennes qui peuvent rapidement causer pourritures de fourchettes et fourmilières. Il est donc important de les protéger, et c’est ce que permet très bien l’Huile Waterproof. En effet, les huiles végétales qui la composent recouvrent le pied d’une couche huileuse hydrofuge qui protège le pied de l’humidité. Et les huiles essentielles qu’elle contient aident à durcir la corne tout en ayant une action désinfectante et antibactérienne. C’est donc un très bon produit préventif, efficace et entièrement bio, donc respectueux des pieds de votre cheval et de l’environnement. Cliquez ici pour la commander

 

Maintenir la bonne santé des pieds de votre cheval malgré les difficultés inhérentes à la belle saison est donc, comme toujours une question d’équilibre et de prévention. Avec des soins réguliers, vous éviterez l’apparition d’infections gênantes voire douloureuses pour lui. 

 

Laure Souquet
0033 6 19 12 02 37
laure.souquet(a)wanadoo.fr

Étiquettes : , ,

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

  1. Michèle Lambour

    Bonjour,
    J’ai essayé l’huile Bactifongique sur les fourmilières de mon ânesse, extrêmement efficace en effet :
    Au bout de 4 jours, plus de « noir » mais au bout de 10 jours PLUS DE FOURCHETTE !!!
    Y a-t-il une substance kératolytique dans ce produit ou est-ce normal ?
    Merci de votre aide
    Michèle

    • Bonjour,

      Il n’y a absolument aucune substance kératolytique dans ce produit, fort heureusement!!
      Ce qui s’est passé c’est que les pieds de votre ânesse se sont débarrassés des tissus morts et que leurs fourchettes se sont renouvelées.

Soyez informé(e) de chaque nouvelle publication!