Mettre le doigt sur le problème

par Équinessentiel dans Ostéopathie | 3 commentaires

Un thérapeute holistique est censé être une personne qui considère celui qu’elle soigne dans sa globalité. Bien. Alors pourquoi tant de thérapeutes qui se veulent holistiques ne font-ils qu’appliquer une technique de soin manuelle et/ou énergétique?

 

Considérer l’être dans sa globalité, à mon sens, ce n’est pas seulement le manipuler ou poser ses mains sur son corps selon un enchaînement de gestes précis. Ce ne peut être résumé à débloquer ses articulations, à détendre ses muscles ou à refaire circuler l’énergie dans ses méridiens. Là, on s’occupe essentiellement du corps d’un être isolé du monde dans lequel il évolue. Donc thérapie, certes, mais pas holistique.

 

Ce que l’on peut attendre d’un thérapeute holistique est bien plus vaste que cela!

 

En réalité, il doit être capable de mettre le doigt sur le problème, quel qu’il soit, pour permettre à celui qu’il soigne d’avancer réellement vers l’équilibre et la santé sur tous les plans. Et oui, sinon son action ne sera que superficielle et éphémère! Or souhaitez-vous que votre animal dépende éternellement d’un praticien? Je pense que non. Vous pouvez attendre d’un bon thérapeute qu’il offre un traitement efficace à votre animal mais aussi qu’il sache mettre en évidence la cause d’apparition d’un éventuel problème ou déséquilibre et qu’il vous conseille sur le meilleur moyen de gérer votre animal pour l’aider à s’autoguérir. Pour cela, il faut bien entendu que ce thérapeute ait une bonne connaissance du cheval, de sa physiologie, de son fonctionnement, de ses besoins, de son comportement, de sa locomotion, de la bonne façon de le monter etc. Et qu’il soit capable de rentrer réellement en contact avec votre cheval en particulier pour déceler ce qui va ou ne va pas pour lui dans sa vie et ses relations aux autres, humains ou animaux. Il doit également être capable de vous indiquer si le passage d’un autre professionnel est nécessaire ou conseillé, comme par exemple un vétérinaire pour des examens complémentaires, un pareur, un dentiste, un entraîneur, un saddle fitter…

 

Pour développer une vision si globale de l’animal, il faut être en recherche permanente et continuer sans cesse à apprendre et à investiguer. Peut-on se contenter d’une seule formation? Certes non! Il faut en suivre plusieurs, dans plusieurs domaines différents, et enrichir sa pratique mais aussi ses connaissances de façon continue. Il est également essentiel de savoir se remettre en questions et d’être capable de ne pas avoir de préjugés, de changer de point de vue et de faire évoluer ses  opinions. C’est pour cela que je vous dis sans cesse que ce que j’écris est loin d’être une vérité absolue. Chaque fois, il s’agit de mon opinion personnelle à l’heure où je l’écris, et elle est amenée à changer avec le temps. La vie, c’est le mouvement, et tout ce qui est figé se trouve en dehors du mouvement de la vie et de l’évolution. Chaque rencontre humaine ou animale, chaque soin, chaque formation vient enrichir mon expérience et me donner de nouvelles clefs pour rendre mes soins toujours plus pertinents.

 

Mon parcours m’a amenée à apprendre l’ostéopathie et à suivre de nombreuses formations en diverses thérapies énergétiques ou manuelles. Parallèlement, j’ai travaillé pendant des années dans des écuries professionnelles où j’ai appris à travailler les chevaux et à les soigner au quotidien, du jeune cheval non débourré à l’athlète de haut niveau. En dehors du travail, j’ai passé beaucoup de temps à soigner, travailler et monter des chevaux de loisir, avec lesquels j’ai pu découvrir également la relation en liberté et la vie en troupeau. J’ai rencontré plusieurs personnes qui m’ont aidé à progresser dans le travail à pied avec les chevaux. J’ai suivi une formation en parage et me suis beaucoup intéressée au lien entre mon travail en thérapie et mon travail sur les pieds des chevaux. J’ai suivi plusieurs stages en communication animale. Je me suis même formée en géobiologie et penchée sur les interférences existant entre les animaux et leur environnement, et notamment sur les différentes pollutions qui peuvent leur nuire. Et à présent, notamment à travers l’étiothérapie et la spagythérapie, j’approfondis plus encore les conséquences sur leur santé des expériences psycho-émotionnelles des animaux et de leurs échanges avec les êtres humains qui les accompagnent. Tous ces aspects de la santé sont importants et doivent être pris en compte avec le même soin et la même attention. C’est la diversité de mes expériences et de mes champs de recherche qui me permet d’intégrer tous ces éléments à chaque rencontre avec un animal.

 

Thérapie-thérapeute-holistique-ostéopathie-ostéopathe-animale-chevaux-cheval-problème-santé-solution-formation-stage-équinessentiel-Laure-Souquet

 

Aussi, dans mes soins, je prends en compte les aspects physique et énergétique du cheval, bien sûr, mais aussi ses aspects émotionnel et psychologique. Et au-delà de cela, je le considère dans sa globalité sur tous ses plans. Par exemple, quand je m’attache à sa locomotion, à sa musculature, à son physique, je m’attarde également sur l’état de ses pieds. Car si les pieds ne vont pas, le reste du corps ne peut pas aller, et vice versa. Et si ses pieds ne vont pas, cela peut être le reflet d’un défaut de parage mais aussi le reflet d’un déséquilibre interne. Ce déséquilibre interne peut provenir d’une alimentation inadaptée mais il peut aussi avoir pour origine un état d’anxiété. Cet état d’anxiété peut être en relation avec les conditions de vie du cheval, mais il peut aussi être lié à une difficulté qu’il éprouve à trouver sa place dans le troupeau, ou bien le cheval peut réagir à un trouble émotionnel vécu par son propriétaire. Et si son propriétaire ne va pas bien, ça peut être parce que le climat de l’écurie est tendu, ou parce qu’il s’inquiète pour son cheval qu’il ne trouve pas au mieux de sa forme, ou encore pour toute autre raison dont il est peut-être lui même inconscient. Au cours d’un soin, c’est tout cela qu’il importe de prendre en compte, et pas seulement le blocage aux cervicales basses qui fait boiter le cheval d’un antérieur. Un thérapeute holistique, c’est une personne qui se pose toutes ces questions et qui a conscience des liens qui peuvent exister entre des éléments apparemment si indépendants les uns des autres. C’est ce qui peut faire la différence et me permettre de mettre le doigt sur un problème auquel vous n’auriez pas pensé vous même afin de soulager votre cheval.

 

Parce qu’au final, c’est bien ça l’objectif d’un soin. Mettre en évidence ce qui éloigne l’être de son état d’équilibre et lui proposer une solution pour retrouver la santé. Et grâce à la diversité de mes connaissances et de mes expériences, il m’est souvent arrivé de trouver des solutions quand il ne semblait plus y en avoir. Alors si votre cheval va mal et que vous ne savez plus que faire, pensez-y. Il suffit peut-être simplement de changer de point de vue. 

 

Laure Souquet
0033 6 19 12 02 37
laure.souquet(a)wanadoo.fr

Étiquettes : ,

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

  1. aldin

    voilà bien longtemps que je n’avais entendu le mot spagyrie…..j’ai lu avec plaisir votre article, et votre passage sur les pieds me réconforte dans mes ressentis avec mon cheval. Je disais qu’il n’était pas bien dans ses pieds et c’est pour cela qu’il avait de « drôles de symptomes », finalement je l’ai déferré et il semble mieux supporté le fait d’être attaché…c’est un cheval qu’on a qualifié d’emphysémateux, mais je pense qu’il me fait un asthme nerveux!!!bref, j’ai tapé à toutes les portes mais voila je n’ai pas encore trouvé de solution disons définitive!!! J’adhère à votre approche du problème non résolu et j’aimerais savoir dans quelle région vous vous situez, je suis sur Midi pyrénées. Bonne journée et merci de vos articles.

    • Assez peu de gens connaissent ce mot. C’est pourtant très efficace!
      Je me situe en Haute Savoie. Je fais de nombreux déplacements mais je n’en ai pas de prévus par chez vous ces prochains temps. Vous pouvez en organiser si vous trouvez d’autres personnes intéressées. Ou bien je peux déjà vous proposer un travail à distance pour déterminer les élixirs qui seront les mieux adaptés pour l’apaiser : envoyez-moi un email si cela vous intéresse, ce sera plus simple.

Soyez informé(e) de chaque nouvelle publication!