Drainage : pourquoi, quand et comment?

par Équinessentiel dans Astuces naturelles, Ostéopathie | 5 commentaires

En ce moment, le drainage est à la mode. Nombre de thérapeutes en prescrivent systématiquement, et on vous conseille souvent d’en faire chaque année à telle ou telle période. Et vous, donnez-vous régulièrement des produits drainants à votre cheval, et pour quelle raison?

 

Le corps d’un être vivant est comme une gigantesque usine dans laquelle de nombreuses réactions chimiques sont effectuées chaque seconde, générant des déchets qu’il lui faut évacuer. Normalement, la circulation des graisses, de la lymphe et du sang dans le corps permettent de diriger ses ses déchets vers des organes appelés « émonctoires » qui permettent leur évacuation hors du corps. On peut citer le foie, les reins, le gros intestin et des organes dont la fonction de décrassage de l’organisme vous paraitra peut être moins évidente, tels que les poumons et la peau. Ceux-ci interviennent notamment de façon évidente lorsque les premiers sont surchargés et/ou fatigués. C’est d’ailleurs souvent grâce à eux qu’on s’aperçoit que les fonctions drainantes naturelles de l’organisme sont dépassées. Dans ces cas là, en plus de la fatigue du cheval due à l’encrassement de son organisme, on constate qu’il a la peau grasse et/ou qu’il présente un léger jetage clair (écoulement au niveau des naseaux). C’est le même principe pour nous qui avons par exemple la peau grasse dans les périodes où nous mangeons trop de chocolat ou le nez qui coule en toute saison dans certaines intolérances alimentaires telles que celle au gluten.

 

Donc, votre cheval est théoriquement tout à fait capable de drainer lui même les toxines de son organisme. Il n’est donc pas utile de l’abreuver de produits drainants même parce que c’est la saison. Cela peut même se révéler dangereux chez un vieux cheval ou un cheval malade ou faible. Car vous demandez alors à l’organisme de fournir un effort plus important qu’il ne l’aurait fait de lui même, ce qui est très fatiguant et peut aggraver l’état de votre cheval qui est déjà faible. Il en faut donc pas donner de produits drainants sans une bonne raison et sans être certain(e) que le cheval en a vraiment besoin et que son organisme est en état de le supporter. Et bien évidemment, je vous conseille d’opter pour des produits naturels bio qui n’iront pas charger son organisme de nouvelles toxines!

 

Alors quand pouvez-vous « faire un drainage » à votre cheval? Comme je l’indiquais plus haut, vous devez être attentif(/ve) à son état général pour le déterminer. Si votre cheval jète et a la peau et donc le poil gras, vérifiez que sa ration ne soit pas trop riche, et réduisez-la si besoin, ou changez sa nature. Si vous avez réduit sa ration depuis un bon mois ou qu’il n’est pas nécessaire de le faire, alors, vous pouvez l’aider grâce à un complément qui stimulera ses émonctoires. Cela peut également s’avérer nécessaire si votre cheval est en surpoids, à condition de traiter la cause du surpoids et d’aider à la fluidification des éventuelles plaques de graisses qui se trouvent généralement au niveau de l’arrière des épaules, du haut des côtes, de la croupe et du fourreau chez les mâles. Enfin, si votre cheval a le foie douloureux, un tel produit pourra l’aider, couplé à une séance d’ostéopathie et à une vérification de son alimentation. Dans tous les cas, si vous avez un doute, demandez conseil!

 

Bien sûr, à la fin du drainage, vous devez constater un mieux être de votre cheval : poil de nouveau brillant, naseaux secs, perte de poids ou disparition de la douleur au côté droit du thorax. Sinon, c’est que ce n’était d’un drainage dont il avait besoin ou que le produit choisi ou s’est montré inefficace. 

 

Des produits drainants, il en existe de nombreux. Pour ma part, voici le produit que j’utilise lorsque l’un de mes chevaux ou de ceux que je soignent nécessite un drainage. Le Thériaque SP Suédois est un produit bio qui permet un drainage doux et efficace des toxines qui encombrent l’organisme de votre cheval en stimulant son foie, ses reins et ses intestins. Vous pouvez en donner 15 gouttes 1 à 2 fois par jour selon vos possibilités (inutile de doubler la dose si vous ne pouvez en donner 2 fois) et terminer le flacon. J’ai choisi ce produit car il donne de très bons résultats, notamment lors de douleurs dues à un foie engorgé, et parce qu’il est fabriqué dans un labo à taille humaine où les élixirs sont élaborés avec passion à partir de plantes bio et d’eau pure de la montagne. Leur préparation est porteuse de sens, et cela joue énormément dans l’efficacité! N’hésitez pas à tester, cet élixir est disponible dans la boutique du site et sera suivi de nombreux autres que je vous présenterai très bientôt. 

 

 

Laure Souquet
0033 6 19 12 02 37
equinessentiel(a)gmail.com

Étiquettes : , ,

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

  1. Aline

    Bonjour,
    Pensez-vous que le Thériaque SP Suédois est indiqué après le traitement antibiotique réalisé suite à un diagnostique de leptospirose?
    Merci d’avance,
    Aline

    • Bonjour,

      Je pense en effet qu’un drainant peut aider l’organisme à se débarrasser des toxines dues à l’administration du traitement ainsi qu’à ses conséquences. Par contre, je couplerais le Thériaque SP du Suédois au Spagy force, stimulant immunitaire qui l’aidera à renforcer ses protections contre les agressions extérieures. Car si une leptospirose s’est déclarée, c’est que son système immunitaire manquait de force. Ces produits seront disponibles dans la boutique dès demain.

      • Aline

        Bonjour, merci pour votre réponse!
        Bonne journée,
        Aline

  2. Couillaud Marylène

    Je donne un drainage hépato-rénal à mon cheval à l’occasion après chaque vermifuge (plantes bio pour les deux).
    Ma jument quant à elle, sujette aux fourbures, a un drainage-fourbure. Elle a cependant un problème que la vétérinaire n’arrive pas à régler. depuis 2 ans: salières et paupières inférieures gonflées, un genre de peau d’orange sur la croupe. Le syndrome de Cushing s’est révélé négatif, elle a les mamelles gonflées bien que n’ayant jamais pouliné.

    • Bonjour,

      Votre vétérinaire a-t-elle réalisé une sérologie et exploré la piste du SME?
      Le drainage n’apporte pas de solution à ce type de problème. Il faut déterminer la cause de l’état de votre jument et agir en conséquence, grâce à un stimulant immunitaire et un traitement contre l’infection en cause s’il y en a une ou grâce à un traitement hormonal si besoin.

Soyez informé(e) de chaque nouvelle publication!