Comment se déroule une séance d’étiothérapie équine ?

par Équinessentiel dans Non classé | Pas de commentaire

L’étiothérapie, je suis encore à ce jour la seule personne à l’avoir adaptée et à en proposer des séances pour les animaux, et notamment les chevaux. Après vous avoir expliqué dans un précédent article tout ce qu’une séance pouvait vous apporter à votre cheval comme à vous, je vous décris le déroulement d’une séance.

 

Pour découvrir l’étiothérapie

 

Une séance d’étiothérapie repose sur la prise du pouls, qui me donne accès aux réactions vagales de la personne – humaine ou animale – à travers les variations de tension de son artère qui palpite sous mes doigts. Cette subtile connexion me guide à travers un processus d’écoute des mémoires de souffrances vécues ou héritées des générations précédentes qui se sont immobilisées dans son corps et son esprit et qui s’expriment via des symptômes physiques récurrents ou des troubles émotionnels ou comportementaux. Afin que mon écoute soit efficace, celui ou celle dont je prends le pouls doit rester immobile le temps de la séance, qui dure généralement 30 à 45 minutes. Ceci étant difficile pour un cheval, j’ai pris l’habitude d’utiliser sa connexion avec son ou sa propriétaire pour prendre le pouls de cet humain dont les mouvements sont plus simples à canaliser. Puisque nos corps énergétiques et nos champs de conscience s’interpénètrent, toute réaction du cheval résonne aussitôt chez l’humain et donc sous mes doigts. Grâce à  ce procédé, le cheval peut être laissé libre de ses mouvements durant la séance, ce qui lui donne la possibilité de choisir sa distance avec nous et de réagir à sa façon à ce qu’il sent se dérouler en lui.

Tout au long du soin, ma conscience a pour support des fiches sur lesquelles sont inscrites des symboles ainsi que la liste des souffrances que le cheval peut garder en mémoire. Je m’y réfère à chaque instant, et donc je dois pouvoir les garder à portée de main, à même le sol ou bien sur une table.

 

Aussi, lorsque vous prenez rendez-vous pour offrir une séance d’étiothérapie à votre cheval, vous devez préparer avant ma venue un espace où votre cheval pourra être attaché ou retenu près de nous et où nous pourrons nous asseoir au sec non loin de lui.

 

 

Vous qui me prêtez votre pouls, vous pouvez sentir des sensations ou émotions variées vous traverser. Quant à votre cheval, il réagit à la séance de façon plus ou moins discrète, à travers un relâchement général, des modifications de postures ou d’attitudes, des regards qu’il nous lance, des bâillements ou encore des étirements. Le soin le détend profondément, lui permet de mieux habiter son corps et libère des émotions qu’il ne parvenait pas à lâcher. Son corps, témoin de son état psycho-émotionnel, se détend lui aussi, et d’anciens blocages peuvent soudain s’évanouir, alors que des zones inflammatoires s’éteignent et que le métabolisme est stimulé. Les transformations profondes induites chez le cheval au cours d’une séance ont ensuite besoin de temps pour être intégrées de façon définitive à son vécu. Durant les semaines suivant le soin, vous pouvez encore remarquer de fins changements dans sa façon d’être. Parfois, une seule séance donne un résultat spectaculaire, comme ce fut le cas avec un poney d’une vingtaine d’années qui ne s’était jamais intégré à son troupeau et fuyait ses membres dès que l’un d’eux s’approchait de lui. Pendant la séance, il laissa les autres l’entourer à la plus grande surprise de sa propriétaire, et de ce jour il se rapprocha d’eux et noua une belle amitié avec l’un des chevaux. D’autres fois, plusieurs séances peuvent être nécessaires pour que le cheval se libère progressivement, comme un oignon qui perdrait une à une ses enveloppes jusqu’à livrer son cœur. 

Les chevaux sont pareils à nous. Chacun vit à sa façon les événements auxquels la vie le confronte, en fonction de sa personnalité et de sa sensibilité. Et chacun a besoin d’un temps qui n’appartient qu’à lui pour que guérissent ses blessures. 

Dans tous les cas, chaque propriétaire rapporte combien cette expérience est enrichissante, et combien elle leur permet de mieux comprendre leur cheval, de mieux appréhender sa complexité et de le respecter plus encore en tant qu’être intelligent et sensible. 

 

La vie est par essence traumatisante pour chacun de nous, car elle nous confronte à ce que nous devons apprendre à accepter. Je considère donc l’étiothérapie non pas comme une technique permettant de régler ponctuellement des difficultés – bien qu’elle soit très efficace dans cette optique – mais comme un soutien dont chacun peut bénéficier de façon régulière tout au long de son existence, afin de l’aider à mieux profiter des expériences qu’il vit et à mieux les intégrer. Une séparation d’avec un troupeau ou un ami, un déménagement, une opération, un mauvais traitement, une blessure, une maladie, un changement de propriétaire ou encore le décès d’un compagnon sont autant d’événements difficiles à vivre pour un cheval et qui peuvent nécessiter une aide. L’étiothérapie est alors toute indiquée. 

 

Une séance d’étiothérapie permet de libérer le cheval de ses mémoires de souffrance et de mieux appréhender sa complexité.

 

Je me déplace pour des séances d’étiothérapie en Puy de Dôme, Creuse et Allier (50km autour de Saint Eloy les Mines environ), ainsi qu’une fois par mois en Pays de Gex et autour d’Annemasse, et 4 fois par an en Finistère. Pour toutes les autres régions, il me faut un regroupement d’une dizaine de chevaux à soigner pour organiser un déplacement. Je n’ai malheureusement pas encore de collègues vers lesquels vous diriger, mais j’espère que cela viendra bientôt!

Pour plus de détails

Laure Souquet
Ostéopathe équine et Etiothérapeute
equinessentiel(a)gmail.com

Étiquettes : , , ,

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soyez informé(e) de chaque nouvelle publication!

Suivez-moi !