Automne et chevaux

par Équinessentiel dans Ostéopathie, Parage | Pas de commentaire

 

Ça y est, l’automne est bien installé! La nature a revêtu sa parure de bruns, jaunes et rouges et déjà les feuilles sont de plus en plus nombreuses à joncher le sol. Savez-vous à quoi correspond l’automne pour votre cheval et comment vous pouvez l’accompagner au mieux dans cette saison?

 

L’automne est une saison de transition. Elle permet de se préparer à l’hiver. Après les excès de la belle saison, il est temps de nettoyer l’organisme par un drainage et un vermifuge. En effet, si nous mangeons léger l’hiver et profitons de l’hiver pour nous autoriser tous les excès,  dans la nature, le cheval fait tout l’inverse! Il mange beaucoup au printemps et en été afin d’emmagasiner des réserves sous forme de graisse, et en hiver sa nourriture est bien moins abondante et moins riche. Son foie s’est donc beaucoup fatigué durant les beaux jours et il est temps de le nettoyer afin qu’il puisse gérer correctement la libération des réserves graisseuses au cours de l’hiver. Vous remarquerez que je sous entend que votre cheval a des réserves de graisse. Mais nous en reparlerons au printemps! Vermifuge et drainage donc. Et pour respecter la flore microbienne de votre cheval et éviter de polluer son corps comme son environnement, choisissez des produits naturels. Ils sont tout aussi efficaces, et sans effets secondaires. Savez-vous qu’il est très difficile pour l’organisme de se débarrasser des molécules chimiques des vermifuges et médicaments? Trouveriez-vous logique de nettoyer le foie et le système digestif à l’aide de molécule qui les encrassent et les fatiguent?

 

L’automne est aussi le début des problèmes de peau, dermatophiloses et autres. Le poil s’allonge et s’épaissit, l’humidité s’installe et la peau ne respire plus. Des micro-organismes peuvent en profiter pour s’installer. Si votre cheval est sujet à ces problèmes de peau, après le drainage de début d’automne, pensez donc à stimuler son système immunitaire. Par exemple grâce à de l’extrait de pépin de pamplemousse. Et faites lui des pansages réguliers même s’ils se roule à peine propre. Cela permet l’évacuation de la crasse et des peaux mortes et fait respirer la peau. Utilisez une étrille en caoutchouc, c’est bien plus agréable! Les massages que vous faites ainsi à votre cheval stimulent sa peau et favorisent sa bonne vascularisation, ce qui est important pour que votre cheval fasse un bon poil d’hiver. Alors si vous souhaitez apprendre à le masser, c’est le moment, lancez-vous!

 

D’autant plus que l’automne est aussi une saison qui invite au repos. La saison des compétitions s’achève, et celle des randonnées également. La nuit tombe bien plus tôt et il devient difficile de sortir avec votre cheval  le soir. Surtout qu’il pleut souvent. Ralentissez donc votre rythme et le sien et gardez de l’énergie pour l’hiver! Profitez-en pour vous recentrer sur votre relation, sur son bien être, pour faire le point sur son état de santé et vous demander ce qui pourrait être amélioré. Plus votre relation sera saine et sereine et mieux vous pourrez gérer les explosions de joie des matins d’hiver! Vous pouvez par exemple envisager de suivre un stage de travail à pied et en liberté.

 

Stage travail à pied liberté initiation chevaux cheval haute savoie 74 annemasse annecy rhône alpes gex genève

 

L’automne est donc une bonne saison pour les remises en question! Construisez une base saine, et vous aurez tout l’hiver pour la renforcer afin d’aborder le printemps dans les meilleures conditions. Réfléchissez donc à vos objectifs, changez-en s’ils ne vous correspondent pas ou s’ils ne correspondent pas à votre cheval. Faites le tour de vos habitudes, des gens qui vous entourent. Demandez-vous s’ils sont positifs pour vous et pour votre cheval, et s’ils ne le sont pas changez les. Pensez à faire intervenir une personne extérieure. Par exemple, dans le cas d’un suivi, j’observe la musculature du cheval, et nous réfléchissons ensemble à son entraînement. Nous faisons aussi le point sur son alimentation, son mode de vie, l’état de ses pieds, etc.

 

Et justement, l’automne est la saison idéale pour déferrer votre cheval. Pourquoi? Parce que l’automne puis l’hiver apportent la pluie et selon les régions la neige. Les sols sont donc bien plus mous et les pieds sensibles juste déferrés auront tout le temps de se renforcer avant que le temps sec ne revienne. Surtout qu’à cette période le rythme ralentit, il n’y a pas de compétitions, les balades sont moins nombreuses et quand elles ont lieu les sols sont boueux ou couverts de neige, et le travail se fait davantage en manège où le sable est agréable pour les pieds nus. Alors si vous vous posiez la question, lancez-vous! Une base saine, ça commence par de bons pieds.

 

 Pied nu cheval pieds nus chevaux parage orthopédie pareur ostéo ostéopathe ostéopathie magnétisme magnétiseur équin équine haute savoie 74 rhône alpes gex genève

 

Comme toujours, si vous avez des questions laissez un commentaire ou contactez-moi. Et pensez à vous abonner pour être averti de la parution des prochains articles!

 

Laure Souquet
laure.souquet@wanadoo.fr
0033 (0)6 19 12 02 37

 


Étiquettes : , , , , ,

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Soyez informé(e) de chaque nouvelle publication!